I-Really-Like-You-Carly-Rae-Jepsen-580x360

Il y a encore quelques jours, nous vaquions paisiblement à nos occupations, et pour nous l'affaire était pliée : Carly Rae Jepsen n'était qu'un lointain souvenir, la fille d'un seul tube, "Call Me Maybe", qui fut la rengaine "attachiante" de l'année 2012. Et puis c'est arrivé. "I Really Like You", un comeback single des enfers, débarque sur les radios, prêt à en découdre.

 

Mettons tout de suite les choses au clair : le titre est plutôt décevant. Même s'il a tous les atours d'un futur tube de l'été (par pitié, pas ça), son côté bubblegum adorable souffre d'un défaut majeur : il arrive après le ras de marée Taylor Swift et ses chansons légères pour faire danser les tweens et fondre les adulescents. Certes, le grand public semble ces derniers mois réclamer à cor et à cri ce genre de pop aseptisée rose bonbon, mais il pourrait y avoir saturation plus tôt que prévu.

 

Mais ne soyons pas trop grognon. Le clip de la chanson est quand même irrésistible, avec un Tom Hanks qui cabotine avec une bonne humeur contagieuse. Le titre est parfait pour l'arrivée du printemps, et ce putain de refrain donne envie de sourire à la boulangère, faire des bisous à son conjoint, ou égorger une portée de chatons, selon l'humeur du moment. Carly Rae Jepsen devait faire un tube à tout prix pour ne pas sombrer dans les limbes de la pop. Mission accomplie pour cette éternelle adolescente canadienne de 29 ans dont le succès populaire reste toujours aussi inexpliqué à l'heure des Beyoncé, des Lorde et des Rihanna, des albums blockbusters et du storytelling à outrance. Parfois, il suffit juste d'une bonne petite chanson bien relou.