diplo-cl-doctor-pepper

Diplo, toujours sur tous les bons coups, s'est mis en tête de lancer la carrière de la rappeuse coréenne CL sur le sol américain. Après des mois de teasing pour un album qui prend son temps, "Doctor Pepper" débarque sur le net au mois de mai. Ca n'est pas à proprement parler un single de CL, mais plutôt un bon gros son hip hop en forme de collaboration entre Diplo, CL et deux autres rappeurs dont on se fiche un peu de ce côté-ci de l'Atlantique (RiFF RAFF et OG Maco).

 

Le clip vient enfin d'arriver, et je ne peux pas m'empêcher de me marrer en imaginant le fan de k-pop de base, devant son écran, découvrant cette vidéo ultra cheap, bien moche et 100% ratchet. Dans le monde merveilleux de la pop coréenne, les clips sont colorés et saturés, avec des filtres à vous exploser la rétine, des chorégraphies virevoltantes, un montage ultra speed, des décors rutilants et des fringues sorties de l'esprit malade d'un fashion designer en surchauffe. Surtout, en Corée, il ne faut pas trop montrer son corps (le slut shaming s'applique d'ailleurs aussi bien aux filles qu'aux garçons) ni donner dans la vulgarité gratuite. Et voici donc notre fan de 2NE1 face à cet immonde machin tourné avec un téléphone portable, sans lumière, avec des incrustations grotesques (des canettes de Dr. Pepper, des Pikachu de contrebande, des chauve-souris et des têtes de Diplo collées partout). Et la pauvre CL entourée de danseuses qui jonchent le sol tout en bougeant mollement leur fessier fatigué. Aux Etats-Unis, c'est un clip comme un autre, mais pour les standards k-pop, c'est tout bonnement scandaleux. Et c'est ce choc des cultures que je trouve hilarant. Comme si Diplo avait voulu déniaiser, occidentaliser, formater façon basic bitch une idole coréenne dont on savait certes qu'elle n'avait pas froid aux yeux, mais qu'on n'imaginait pas tremper à ce point dans les affaires louches de ce génial branleur de Diplo.

 

En un mot comme en cent, le clip de "Doctor Pepper" est là pour choquer, faire parler de lui, attiser la curiosité des fans et des curieux autour de CL. En cela, le pari est déjà gagné. Mais on aurait sans doute préféré un budget plus proche de celui du "Lean On" de Major Lazer, plutôt que devoir s'infliger cette vidéo amateur cradingue qui fait un peu peine.