Ellie-Goulding-Goodness-Gracious-made-by-RCMusic

Ellie Goulding vient d'être élue 2ème artiste la moins controversée de l'année par les lecteurs de Popjustice (juste derrière la dernière garante de l'esprit punk Emeli Sandé). Ce qui signifie à la fois qu'elle est l'une des chanteuses les plus appréciées des jeunes britanniques, mais aussi l'une des plus lisses. Qu'importe : sa dégaine de petite geek next door, sa personnalité rayonnante et ses tubes pop parfaits en ont fait une valeur sûre, et c'est bien tout ce qui compte.

 

Ellie Bouledingue continue l'exploitation de son inépuisable Halcyon Days avec un nouvel extrait (parmi les meilleurs du disque), "Goodness Gracious". Le clip vient d'être dévoilé, et pour le choc, le soufre et la controverse, il faudra encore repasser. Avec ses filtres fluo et son obsession pour les néons, la vidéo ressemble à ces publicités pour appareils photo numériques à un milliard de pixels, ces petits objets cute et onéreux censés faire de meilleures images que nos stupides iPhones tellement limités. Mais soit. Les clips de la Bouledingue n'ont peut être pas l'ambition arty d'un Visual Album, mais les tubes, eux, sont bien là.