kiesza-hideaway

La station londonienne Radio 1 a décidé que le revival house ne se ferait pas sans elle, et grâce à la puissance de frappe de ses "heavy rotations", des groupes inconnus il y a quelques mois comme Clean Bandit ou Route 94 se sont retrouvés en tête des charts anglo-saxons à force d'être matraqués du matin au soir. C'est ce qui risque d'arriver à la jeune Kiesza : son tube "Hideaway" est en ce moment incontournable, à quelques jours de sa sortie officielle.

 

A 25 ans, la canadienne a un curriculum un peu étrange, où on lui découvre un passé de ballerine et d'ex-réserviste dans la Navy. OK, bah, oui, ça forge une personnalité. Son clip, qui comme sa chanson mise tout sur l'ambiance rétro 90s (une choré en un plan-séquence dans une ruelle taguée, avec des danseurs sortis tout droit d'un vieux clip de Janet Jackson), a été une vraie galère à tourner : elle se pète la jambe à quelques minutes du tournage, mais elle y va quand même. Et on n'y voit que du feu. Un sacré bout de bonne femme que cette Kiesza.

 

Par contre, Robin S, Ultra Naté et De' Lacy ont téléphoné, elles voudraient qu'on leur rende leur musique dans les plus brefs délais merci.