lily-allen-air-balloon

"Air Balloon", deuxième extrait du prochain album de Lily Allen, est un choix plutôt risqué. Cette gentille niaiserie ne va pas mettre tout le monde d'accord : selon l'humeur, ça pourrait être une chanson à lire entre les lignes (ce doux rêve éveillé de Bisounours n'évoque-t-il pas plutôt un gros trip sous drogues ?) inspirée par le son de M.I.A (en plus gogol pop). Ou alors une chute de studio lourdingue d'un album de Cher Lloyd, ou un titre dont la rythmique est vaguement pompée sur le "Roar" de Katy Perry.

 

Produit par le suédois Shellback, bien connu des stars de la pop (One Direction, Britney, Taylor Swift ou... Cher Lloyd), un peu en pilotage automatique, "Air Balloon" semble être ce genre de morceau insipide qu'une maison de disques frileuse voudrait imposer. C'est sans doute ce à quoi Lily Allen faisait allusion récemment dans une interview ("En ce moment, les labels et les gens du métier sont juste complètement terrifiés à l'idée de prendre un risque - et c'est assez frustrant en tant qu'artiste, au moment de choisir les singles, parce qu'ils veulent seulement miser sur les titres passe-partout"). En même temps, c'est un peu triste de constater que même une grande gueule comme Lily Allen n'a finalement que très peu de pouvoir décisionnel quant à la promo de son propre disque.

 

Bref, "Air Balloon" est une jolie chanson un peu fade et ambigüe, à la fois sautillante et gravement dépressive.