Une poignée de hipsters énamourés s'en souviennent et vous en parleront avec des trémolos dans la voix. C'était en 2009, on était jeunes on était beaux, et on a dansé, au hasard d'un soir, sur ce titre interminable (de presque 10 minutes) de Music Go Music, "Warm In The Shadows". Au début, on se grattait la tête en se demandant comment on avait pu passer à côté de ce titre méconnu de la discographie d'Abba, avant de s'apercevoir qu'il s'agissait d'un morceau contemporain écrit par un groupe de Los Angeles. Le trio sortit un très bon album dans la foulée (Expressions), puis disparut dans les limbes.

 

Ils reviennent aujourd'hui avec ce nouveau titre, "Love Is All I Can Hear", toujours néo-rétro-vintage-disco en diable, avec son refrain haut perché et ses mélodies surannées. It was acceptable in the 70s, mais encore foutrement efficace ici et maintenant.