Britney doit son incroyable et inaltérable côte de popularité à ses chansons, toujours géniales, mais aussi ses clips, souvent plutôt malins et inspirés. Le reste (ses approximations vocales, son côté fille à pédé un peu radasse, son incapacité à entrer dans le costume d'une vraie popstar qui danse et fait rêver), on lui pardonne bien volontiers. Britney est sympa, Britney est fun, et elle sait qu'elle peut toujours jouer sur cette image quand l'artistique est parfois en berne.

 

Sauf qu'en ce moment, tout semble réussir à notre Brit-Brit. Les premiers shows de sa tournée se déroulent à merveille, les critiques sont plutôt bonnes, son album est une tuerie et un puits à singles. Alors qu'un backlash massif et probablement sans précédent dans l'histoire de la pop menace de s'abattre sur Lady Gaga à tout moment, Britney semble aujourd'hui bel et bien revenue au top.

 

Et ce clip, mon dieu. Tout est génial. Cette nouvelle vague 2011 de clips ololol lancée par Katy Perry avec "Last Friday Night", on aimerait qu'elle dure toute la vie, pour nous faire oublier des mois de vilaines et prétentieuses vidéos de Rihanna et Maman Monstre.

 

Certes, jouer la carte de l'humour est toujours assez périlleux pour une popstar en général, et parfois certains trucs tombent un peu à plat, mais là on chipote. Avec ses gags visuels, son scénario cheap, ses furieuses punchlines ("f**k you, f**k you, fu**k you, you're cool, f**k you, I'm out"), ses clins d'oeil (à Crossroads, Terminator ou Thriller) et son second degré irrésistible, "I Wanna Go" est là pour nous rappeler les bonnes raisons de notre amour presque inconditionnel pour all things Britney. Comme on dit à Calais, bravo tite mère.

 

Perez exige le clip.