Parlez de Calvin Harris à un Anglais, et il vous racontera la fois où ivre mort il a dansé sur "I'm Not Alone" à tel festival, rencontré la femme de sa vie sur "Flashback" avant de lui vomir dessus sur "Acceptable In The 80's". Ou alors il vous dira que c'est un gros branleur insupportable et que ses disques c'est vraiment pas possible.

 

La musique de Calvin est indissociable de la club culture anglo-saxonne, celle des pubs et des dimanches aprem à tenter de soigner sa gueule de bois à l'aide d'un bon gros bucket de KFC au son du Top 40 de Radio 1. La dance de Calvin Harris sent bon la bière tiède, la boue, la beuh, les quickies, les ecstas, les baskets en lambeaux, le sourire jusqu'aux oreilles. Tous les singles de Calvin Harris sont des classiques, tous pleins de naïveté et d'hédonisme dance-pop, et on s'en fout que ses morceaux soient plus proches de David Guetta que de Metronomy. Vous avez déjà dansé sur du Metronomy vous ? Vraiment ?

 

"Feel So Close" est une tuerie qui vous donnera probablement envie d'embrasser votre voisin de dancefloor si vous avez l'occase d'aller profiter de l'été anglais sous la pluie ces prochaines semaines.