Le nouveau single de Rihanna donc, extrait d'un nouvel album à venir. Ca tombe bien, on se demandait ce qu'elle devenait Rihanna, depuis son dernier titre sorti il y a trois secondes et son album précédent, il y a deux minutes. Vous trouvez que ça fait un peu gavage ? Bof. En Corée ("et allez, il remet ça avec la Corée"), les groupes sortent des mini-albums tous les mois, et quand un boyband n'a pas d'actualité pendant 15 jours puis reviennent chanter à la télé, ils appellent ça un "Comeback Stage".
De plus, les chansons de Rihanna n'ont jamais eu vocation à être autre chose que de la musique mainstream consommable sur le moment. Elle varie les tonalités certes. Parfois on a droit à Dark Rihanna, des titres sombres où elle évoque l'éventualité de se faire sauter le caisson. Et puis le lendemain elle devient Gogol Rihanna, dans des chansons stupides vantant les mérites de la picole et des trips bondage. En tous les cas, Riri est une bien mauvaise fréquentation.

 

"We Found Love" est un titre produit par Calvin Harris, and it goes like this :

 

 

Bon bah pour ma part, le contrat est rempli. Perso, je suis fan de Calvin Harris et j'imaginais que ce titre serait une sorte de "Feel So Close" avec la voix de Rihanna par dessus, et c'est exactement ce dont il s'agit. Pas de (mauvaise) surprise donc. Les prods de Calvin tendent à devenir de plus en plus bourrins à mesure que le temps passe, avec des montées qui font POUET-TULULUT que même David Guetta n'ose plus utiliser, mais assez bizarrement, il s'en dégage une mélancolie palpable dans les mélodies et les paroles ("We found love in a hopeless place"), un peu comme ces morceaux d'eurotrance des années 90. Ouais ouais, je vous entends penser, ce n'est qu'un morceau de Rihanna, c'est juste une pute qui fait de l'affreuse dance music. Rôh, vos gueules les rageux un peu. Les salopes aussi ont besoin d'amour.