robyn-love-is-free

Robyn is b-b-b-b-BACK ! Un an après le mini-album Do It Again en collaboration avec Röyksopp, la Queen of Pop suédoise débarque avec un nouveau groupe, La Bagatelle Magique, et un nouveau single explosif, "Love Is Free".

 

Ca fait un moment déjà qu'on entend parler de ce projet. La Bagatelle Magique est un trio constitué de Robyn, son claviériste Markus Jägerstedt, et feu Christian Falk, un ami de très longue date avec qui la chanteuse avait déjà collaboré dans le passé (notamment sur le fantastique "Dream On"), et qui est mort d'un cancer l'an dernier.

 

Malgré l'aspect posthume de la chose, "Love Is Free", premier extrait d'un EP à venir, n'a pas vocation à nous faire verser une larme sur le dancefloor. On est au contraire face à un énorme club banger qui va en surprendre plus d'un. Avec un son 90s très old school et une rythmique à tomber à la renverse, le titre nous replonge à l'époque des premières raves, dans un concentré de fun, de sexe et de n'importe quoi. Bref, les débuts de la house music, comme si vous y étiez. On est très loin des bidouillages lisses, jolis et polis des frangins de Disclosure. Car "Love Is Free" piétine le cool, mouille le maillot, sort les sifflets fluo et les accessoires ridicules : le truc est brut, minimal, un peu idiot avec ces petits sons rigolos qu'on avait plus entendus depuis Hit House ou S-Express. On savait que Robyn était une "Fembot", on découvre en 2015 qu'elle est aussi une Dance Machine.