Les T-ara, responsables d'un nombre considérable de tubes k-pop, reviennent en Corée après un long exil japonais, suite à une polémique au sujet du harcèlement d'une de leurs membres (c'était pas beau à voir, le pays était à feu et à sang).

 

C'est en sous-unité qu'elles s'apprêtent à reconquérir le public local avec le nouveau concept T-ara N4, et un tube plutôt rentre-dedans et un peu trop bordélique, "Jeon Won Diary" ("Countryside Diary"), tout en electro-pouêt des familles avec son saxophone fou, digne des morceaux les plus putassiers de la dance roumaine.

 

On ajoute une choré à la fois régressive et virevoltante, la marque de fabrique des T-ara qui a grandement contribué à leur succès, et ça nous donne, haut la main, le tube du printemps. On a hâte de voir leurs prestations sur les plateaux du Music Bank et de l'Inkigayo.