Tove-Lo-Habits

Presque un an avant que Sia ne dévoile la chanson gueule de bois ultime sous la forme de son dernier single "Chandelier", c'était la suédoise Tove Lo qui détenait le titre de meilleure chroniqueuse des fêtes tristes, avec son incroyable "Habits". Depuis, elle a prouvé qu'elle était un peu plus qu'une one hit wonder de la scandipop écorchée vive, puisque son premier EP Truth Serum dévoile une collection de chansons d'amours contrariés ou passionnés, une succession de hit singles sensibles, la carte de visite d'une future grande de la pop (oui, "future grande", j'ai décidé de piquer les punchlines de Michel Drucker).

 

Pour améliorer sa visibilité sur les internets, Tove Lo a décidé de tourner une nouvelle version, plus lisible, du clip de "Habits". Afin d'éviter qu'on se mélange les pinceaux, l'ancienne vidéo est désormais introuvable. Sur cette nouvelle mouture, on croise la chanteuse dans une journée ordinaire, où elle se lève, prend une douche, se maquille, essaye de planquer les suçons et les marques de fatigue de la veille. Et on la suit dans une virée vers le pub le plus proche, où rien ne nous sera épargné, des soupes de langue pas farouches au quickie dans les toilettes, jusqu'au craquage, inévitable. Un clip tout simple, efficace, qui colle parfaitement à l'ambiance poisseuse du morceau.